dimanche 8 mars 2015

Journée d'étude : "L’archiviste et les services : quels positionnements stratégiques adopter ?"

Le 19 mars prochain aura lieu la deuxième journée d'étude des étudiants de la promotion 2014-2015 du Master 2 professionnel "Métiers de la culture, archives" de Saint-Quentin-en-Yvelines à l’amphithéâtre de la bibliothèque de l’Université Saint-Quentin-en-Yvelines (Guyancourt). Dans la perspective de discuter de la problématique suivante : "L’archiviste et les services : quels positionnements stratégiques adopter ?", elle se propose de mettre en lumière les différents rôles de l’archiviste avant la collecte, ainsi que la nature de ses relations face aux services producteurs.

Dans l’environnement numérique actuel, l’archiviste est amené à intervenir en amont de la chaîne de production documentaire. Ainsi ses rôles sont redéfinis au contact des services producteurs et il se réaffirme comme un acteur clé au sein des processus de gestion du document. Plus que jamais, il intervient tout au long du cycle de gestion de l’information.
Quelles relations l’archiviste doit-il construire avec les services ? Ce lien contribue-t-il à redéfinir son positionnement vis-à-vis de ces derniers ?
Après une introduction historique autour des pratiques contemporaines des archives, le propos se concentrera sur les différents rôles de l’archiviste avant la collecte. Tour à tour chef de projet, prestataire, prescripteur, formateur, l’archiviste est aussi un caméléon qui doit s’adapter. En marge de sa responsabilité de formateur, il est amené à apprendre constamment pour construire sa position dans son institution.


Programme de la journée d’étude

9h – 9h30 : Accueil des participants.

10h – 10h30 : Christine PETILLAT, « Histoire des pratiques de la gestion de l’archivage ».
10h30 – 11h : Pierre MARCOTTE, « La gouvernance d’un projet à acteurs multiples. L’exemple de VITAM. »
11h – 11h15 : Pause
11h15 – 11h45 : Frédéric GAUMONT, « Projet de gestion au Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt ».
11h45 – 12h15 : « L’archiviste est-il un prestataire ? », (intervenant en attente de confirmation).

12h15 – 14h : Pause.

14h – 14h30 : Marion BERNARD, « Les archives du politique face au Contrôle Scientifique et Technique ».
14h30 – 15h : Laurence LEROY, « L’archiviste à l’heure de la réforme territoriale et de l’intercommunalité ».

15h – 15h15 : Pause.

15h15 – 15h45 : « L’apprentissage du discours. Influence de la formation de l’archiviste sur son positionnement » (intervenant en attente de confirmation)
15h45 – 16h15 : Nathalie DOUCIN, « L’émission du discours. La formation auprès des services à l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire ».
16h15 – 16h45 : Annick JOUADE, Yves WARNIER, « La réception du discours. Le point de vue des services (Service d’Aide Sociale à l’Enfance) ».

17h – 17h15 : Conclusions.


Pour toute question ainsi que pour s'inscrire (l’entrée est gratuite mais soumise à inscription en raison du nombre limité de places)  : journeedetudeuvsq2015@gmail.com



1 commentaire:

Anonyme a dit…

Un avant-projet est une étape de l’étude qui comprend des esquisses, des schémas et des plans provisoires. L’avant-projet est une étape nécessaire – son but est toujours de gagner du temps.

L’architecte dans l’exécution d’un projet fait appel à un grand nombre de corps d’état et à des spécialistes à qui il remet des tirages de l’avant-projet, ainsi que des devis descriptifs sommaires, afin de connaître les conditions de la bonne réalisation des travaux et d’avoir un ordre de grandeur sur le montant de la dépense avant qu’un gros travail matériel n’ait été effectué.

Lire la suite sur: http://geniecivilettravauxpublics.blogspot.com/2015/04/les-etapes-suivre-pour-une-etude-en.html